Beauté, Madame-je-sais-tout, Santé

Sus aux perturbateurs endocriniens!

Ce week-end, je parcourais la liste de mes produits cosmétiques pour refaire mon stock, quand j’ai constaté que certains d’entre eux, estampillés « Bio » contenaient des perturbateurs endocriniens. Emphysème et coryza!

Les perturbateurs endocriniens

Tout d’abord, mon p’tit, il nous faut définir la raison de mes inquiétudes. Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien? Selon le Service Public Fédéral de la santé publique un perturbateur endocrinien est:

Une substance chimique ou un mélange de substances chimiques non produit(e) par le corps humain qui perturbe le fonctionnement de nos hormones et a un effet néfaste sur la santé de l’organisme exposé ou de la (des) génération(s) suivante(s) (d’après la définition internationale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de 2002). Au niveau de l’environnement, les effets néfastes s’observent au sein d’une population ou d’une sous-population.

Il s’agit donc de substances qui perturbent le bon fonctionnement de nos hormones jusqu’à en affecter notre santé. Parmi les effets néfastes en question, on retrouve les problèmes d’infertilité, de nombreux cancers, dont le cancer des testicules, ainsi que des malformations irréversibles des organes génitaux chez l’enfant à naitre. Nul besoin d’expliquer pourquoi une personne soucieuse de sa santé n’en veut pas chez elle!

perturbateurs endocriniens 1

Cependant ces substances se retrouvent partout et notre corps les accumule sans les éliminer convenablement ou sans les éliminer du tout. Alors comment faire pour les chasser de notre routine?

Dans ta cuisine

Sans surprise, on retrouve ces suppôts de l’Antéchrist dans notre nourriture (ou comment s’empoisonner lentement mais surement). Comment éviter de les ingurgiter, donc?

Premièrement, tu peux commencer par utiliser des casseroles en inox ou en pierre, et par contenir tes aliments dans des boites en verre ou en porcelaine. Il s’agit ici d’éviter le téflon et les boites en plastique, parce que c’est du poison! De plus, l’aluminium est à éviter pour la cuisson de tes plats, puisque, chauffée, la feuille d’aluminium libère des sels d’aluminium qui sont neurotoxiques. Si tu veux faire du poisson en papillotes, ça sera dans du papier cuisson non-siliconé, même si les aliments adhèrent un peu à ce papier.

Ensuite, tes fruits et légumes sont gracieusement arrosés de ces substances. Tu pourrais donc me faire plaisir et bien les laver avant cuisson/consommation, idéalement avec des gants en caoutchouc et idéalement pas ceux que tu utilises pour nettoyer les WC sur les mains (surtout en cas de grossesse). Tu peux aussi entretenir un petit potager et/ou un verger et/ou un poulailler, si l’envie t’en prends et que tu as du temps à y consacrer (et un jardin, de préférence). Et pourquoi pas faire pousser quelques légumes dans des jardinières ou des pots, si tu as un balcon (si, si, des gens le font). Investis dans le bio, dès que tu le peux/veux.

Enfin, quand tu achètes de nouveaux ustensiles de cuisine ou de nouvelles casseroles, lave-les convenablement avant utilisation. Nettoie à l’aide de produits d’entretien éco-labellisé et sans parfum (ceci est un maitre-mot pour tous les produits que tu utilises).

Dans ta salle de bain

Clairement, si tu veux rester cohérent(e) et ne pas être empoisonné(e) de quelque façon que ce soit, il faut éliminer tout ce qui touche à l’organe le plus étendu de ton corps: ta peau.

perturbateurs endocriniens 3

D’une part, comme mentionné plus haut, évite les produits aromatisés et parfumés. Les produits non-parfumés ne fleurent pas forcément le monoï mais sachent qu’ils ne fleurent pas non plus le cancer en pot.

D’autre part, ne m’en veux pas mais… il te faut éviter les teintures capillaires et/ou leur préférer les colorations végétales. Ces produits sont assurés sans eau oxygénée (à l’exception de ceux utilisés pour les balayages blonds, qui en contiennent une pointe) et sont composés de produits 100% végétaux, ce qui limite le contact avec les perturbateurs endocriniens. Il parait même que cela couvre les cheveux blancs! En outre, il existe des hennés bio de couleurs différentes!

Par ailleurs, lessive tous les textiles (draps, culottes, vêtements,…) avant de les porter! Car les produits chimiques sur les textiles neufs pénètrent ta peau et se rendent joyeusement faire des montagnes russes dans tes systèmes sanguin et lymphatique. Or on sait que le sang amène l’oxygène et les nutriments dans les cellules, et, mon p’tit, ces clandestins les accompagnent!

Pour finir, il faut éliminer ou réduire considérablement l’utilisation de produits cosmétiques qui contiennent les bougres suivants:

  • Les parabènes (butyl/ethyl/méthyl/propyl paraben)
  • Les phtalates (diethyl phtalate)
  • Les alkylphénols (nonylphenol, nonoxynol)
  • Le bisphénol
  • Le phénoxyétanol
  • Le triclosan (dentifrices et fonds de teint)
  • Le benzophénone
  • Les silicones (dimethicone, cylopentasiloxane et dérivés)
  • Le butylhydroxyanisol (BHA)
  • Le résorcinol
  • Les filtres chimiques à UV
  • Le lilial (dans les fragrances)

La liste est longue! Alors comment se souvenir de tout ça?

Il se trouve qu’il existe des appli capables de t’aider à démasquer ces sales traitres. J’utilise PharmaPocket et Clean Beauty qui, selon moi, ont fait leur preuve. J’en combine l’utilisation pour des résultats plus surs.

PharmaPocket

PharmaPocket est une appli en langue française avec laquelle tu scannes le code-barre de ton produit de pharmacie ou para-pharmacie. Une fois le produit reconnu, une fiche-produit apparait avec une analyse complète des ingrédients, accompagnée d’émojis (vert quand c’est clean, jaune quand ça pue pour ta santé, rouge quand c’est pourri) et de la tranche de prix dans laquelle s’inscrit le produit. L’appli propose également des produits équivalents. Voici à quoi ressemble son utilisation avec mon baume à lèvres préféré Bio.

pharmapocket pharmapocket 2pharmapocket 1

 

 

Bien que bio, ce baume à lèvres ne fait donc plus partie de mes baumes à lèvres sains, snif.

En outre, l’appli propose de t’aider à trouver un produit précis parmi sa base de données, grâce à sa fonction « conseil personnalisé ». Quand l’appli n’est pas familière avec le produit ou la marque que je lui présente (problème récurrent de ces applis), j’utilise la suivante pour checker la composition du produit.

Clean Beauty

Avec cette appli de langue anglaise, il suffit de photographier la liste d’ingrédients (qui est de toute façon toujours en anglais) qui se trouve sur votre produit. L’appli liste, ensuite, les ingrédients douteux avec des précisions quant à leur toxicité et les effets néfastes de leur utilisation.

clean beauty.pngclean beauty 1

Au sujet de ta consommation, involontaire ou non, de perturbateurs endocriniens, tu peux tout arrêter d’un coup ou diminuer progressivement. Il est difficile d’adopter une routine sans ces saligauds. Néanmoins, il est tout à fait possible d’en réduire considérablement la liste. La tâche va te sembler fastidieuse au début, mais tu trouveras vite tes repères, et ton corps et ta (future) progéniture t’en remercieront.

Pour aller plus loin

Les 13 perturbateurs endocriniens à éviter dans nos cosmétiques, oOlution

Protégez vos bébés, limitez les perturbateurs endocriniens, DG Environnement de la Commission Européenne

 

Je te retrouve plus tard pour quelques listes de cosmétiques sans perturbateurs endocriniens. En attendant, je te souhaite un agréable après-midi.

Xx Lily

 

Crédit photo à la Une: Agir pour l’environnement

Crédit photo:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s