Critiques, tags et PÀL, Littérature, Philo et lettres

5 Livres pour te réchauffer l’esprit

Si toi aussi tu en as marre de la grisaille et que tu cherches refuge dans la lecture, alors peut-être trouveras-tu un peu de réconfort dans la sélection de livres, que j’ai estampillés « feel-good », que voici.

Une fois n’est pas coutume, je scrutais les comptes Goodreads de mes contacts à la recherche de nouveaux livres à dévorer. C’est ainsi que j’ai remis la main sur quelques ouvrages que j’avais lus et qui m’avaient emplie d’un sentiment de plénitude et de bonne humeur (je n’en disconviens pas). Il s’agit de ce genre de bouquins qui te font sourire et espérer plus de bienveillance, dans ce monde où la bassesse des gens les pousse à se battre pour obtenir des pots de pâte à tartiner au rabais.

La dernière fugitive de Tracy Chevalier

Tracy Chevalier est l’une de mes auteures de prédilection, de par le côté sur-documenté de ses œuvres et celui très sensible de ses personnages. En effet, le moindre détail de leur vie n’est pas laissé au hasard. Leurs activités, leurs valeurs, leur mode de pensée et même leurs ustensiles de cuisine sont authentiques. J’ai lu pratiquement tous ses livres et n’en suis jamais déçue.

fugitive

La dernière fugitive développe le parcours de la jeune quaker Honor Bright, qui fuit son Angleterre natale du dix-neuvième siècle, suite à une déception amoureuse, pour accompagner sa sœur, dont le fiancé s’est installé en Amérique. Sur place, elle devra s’adapter à la vie de colon dans une bourgade récemment fondée et perdue dans la forêt, nommée Faithwell. Les Américains ont des valeurs et des codes culturels différents et parfois brusques. D’une certaine manière, on peut facilement s’identifier au personnage d’Honor dès lors qu’on a connu un choc culturelle de petite ou grande amplitude. Ce livre esquisse le développement personnel d’une jeune fille sensible et naïve, qui voit sa vie chamboulée de bout en bout et qui parvient finalement à trouver ses marques, mais non sans sacrifice.

 

Le Journal de Bridget Jones de Helen Fielding

Sorry, not sorry…

le-journal-de-bridget-jones-508694-264-432

Je ne pouvais pas empêcher celui-ci de faire irruption dans une liste de livres anti-grisaille. Le Journal de Bridget Jones, rendu célèbre par les adaptations cinématographiques dont il a fait l’objet, est LA lecture spéciale déprime. Le ton décalé, cru  et ridicule de cette jeune femme (Bridge, pour les intimes), à la recherche de son prince charmant, est délicieusement désopilant. Sa gaucherie et son penchant pour la bouteille m’ont fait rire à gorge déployée du début à la fin. À lire avant de voir, évidemment.

 

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Il s’agit d’un roman épistolaire que m’ont offert mes coloc’ pour mon vingt-deuxième anniversaire (je sais, vous vous en fistez profondément).

Guernsey

Ce livre présente un échange de lettres entre une journaliste, Juliet Ashton, et l’un de ses lecteurs, Dawsey Adams, un habitant de l’ile de Guernesey qui cherche un nouveau livre à présenter à son club de lecture: le cercle littéraire des amateurs de tourtes aux épluchures de patates. Ce club avait été créé par Elizabeth McKenna, pendant la Seconde Guerre Mondiale pour avoir une excuse suffisante justifiant de violer le couvre-feu des Allemands. Ses membres ne sont, de toute évidence, pas vraiment des amateurs de littérature mais des personnes qui cherchaient refuge dans ce cercle de connaissances afin de faire face à l’Occupation, à leur manière. Juliet va échanger des lettres avec chacun d’entre eux et découvrira leur vie, leurs émotions et leur gout pour la lecture. Il s’agit d’un roman touchant et drôle, à la fois, sur l’amitié et les aléas des suites de la guerre. À lire sans modération.

 

L’oubliée de Salperwick de Annie Degroote

Ce livre m’a été conseillé par ma gente mère et dépeint l’histoire d’une jeune fille, Flore, confiée, bébé, par des bourgeois de Lille à des habitants des marécages.

l-oubliee-de-salperwick-575586-264-432

L’identité de la jeune fille lui est apprise par sa mère de substitution, sur son lit de mort. Flore va, évidemment, vouloir retrouver ses racines, à ses risques et périls, dans le Lille de 1848. De prime abord, le livre m’a séduite parce qu’il se passe dans une région de la France qui se trouve être à quelque kilomètres à peine de mon village natal, région qui est rarement évoquée dans des œuvres littéraires. Ensuite, il s’agit d’un livre dont le dénouement m’a tout de même surprise, et cela, malgré la trame narrative quelque peu prévisible de celui-ci. Le ton est frais, sans être molasse, et l’auteur dépeint bien la ville, les mœurs et les valeurs de l’époque.

 

Emma de Jane Austen

Si tu es fan de l’Angleterre du dix-neuvième siècle et de comédie de mœurs, ou encore que tu veux découvrir un Roman de Jane Austen autre qu’Orgueil et Préjugés, alors je te conseille Emma.

emma

Emma est une jeune aristocrate de la campagne anglaise, dont le géniteur est perpétuellement inquiet, qui s’est mise en tête de jouer les entremetteuses et de trouver des maris à toutes ses amies. Cependant, toutes ses manœuvres ne seront pas couronnées de succès et il y aura plusieurs cœurs brisés au programme. Malgré tout, la plume de Jane Austen saura rendre une fin heureuse et juste à toutes ces situations provoquées par les quiproquos et les commérages intempestifs.

Ceci conclut ma sélection. Alors mon p’tit? Cela t’a-t-il donné des idées? Aurais-tu, parmi tes étagères poussiéreuses, un quelconque ouvrage feel-good à me proposer?

Xx Lily

 

Crédit photo à la Une: Leigh JohnsonLance Acord

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s