Beauté, Psychopote, Trucs et astuces

Mille et une idées reçues sur l’acné

Ayant moi-même souffert, en tant qu’adulte, de cette délicieuse maladie, je me suis dit que ça pourrait être sympatoche de te filer mon avis sur la question ou de t’exposer un échantillon de la bêtise humaine et du manque de tact.

Vers l’âge de 25 ans, j’ai eu l’heureuse joie de développer une acné vulgaire, légère à modérée, sur mon faciès. Ayant toujours eu une hygiène de vie (et une hygiène tout court) irréprochable, je n’ai pas trop compris l’origine du courroux des dieux de ce mal. C’est là que j’ai pu constater l’étendue du manque de tact des gens autour de moi et de leur bêtise congénitale. Voici donc, pour ton plus grand plaisir, un florilège des choses que j’ai entendues.

« Mon Dieu! T’as vu comme tu es arrangée?! Va voir un dermatologue »

Alors mon p’tit… Comment te dire cela… Dès que j’ai eu ma première poussée d’acné, je me suis ruée sur mon téléphone pour prendre rendez-vous avec ma gynécologue, ma dermatologue et mon médecin pour un bilan sanguin complet. Alors, merci Captain Obvious, je ne suis pas débile et encore moins irresponsable.

« T’as plein de boutons! Qu’est-ce que tu as fait? »

Mais quelle perspicacité! Je me suis tartiné le visage de bactéries néfastes, je fais une expérience! J’essaye de voir comment on peut se flinguer la peau et le moral avec les moyens du bord.

« Si tu as de l’acné, c’est parce que tu te maquilles beaucoup »

En fait, avant d’avoir de l’acné, mon maquillage consistait en une couche de mascara et un voile de poudre en hiver, juste histoire d’avoir des couleurs. Ma mère a toujours détesté les visages « trop maquillés » et elle m’a appris la parcimonie. De plus, il m’arrivait très souvent de ne pas porter de maquillage pour aller en cours et, plus tard, au boulot. Le coup du « tu te maquilles beaucoup », c’était pas vrai. C’est juste que l’hyperséborrhée me donnait tellement la tête d’une poêle à frire, que le peu de maquillage que j’appliquais dessus avait l’air terreux. Et je sais toujours pas ce qui a causé l’apparition de cette saleté, qui est partie aussi soudainement qu’elle est apparue.

« Tu sais quoi? Mieux vaut pas te maquiller parce que ça fait sale »

J’avais oublié de me repoudrer le nez vers midi et mon visage brillait, telle une boule à facettes. Ben je sais pas, mon p’tit, puisque tu te complais à me faire remarquer que j’ai des boutons sur la tronche à longueur de temps, je me suis dit que j’allais les cacher, autant par fierté que pour t’éviter la vue de ces ignobles pustules.

« Non mais tu dois utiliser des produits matifiants »

LOL, ben c’est ce que je fais… et ils sont non-gras et non-comédogènes.

« Tu verras, ça va passer »

Certes. Ça s’est installé l’histoire de 18 mois sur mon visage, et puis ça a disparu en l’espace de deux semaines. Evidemment, les tâches rouges sur mon visage (j’ai été épargnée par les cicatrices en relief) ont mis six mois à disparaitre. Mais bon, on peut pas tout avoir dans la vie.

« Tu as des boutons parce que tu es sale »

Je me nettoie le visage matin et soir avec des produits doux depuis l’âge de douze ans et je me douche tous les soirs (oui, avec du savon).

« Ça passera quand tu auras eu un enfant »

J’ai bien envie de fonder une famille. Seulement, j’aimerais que la raison pour le faire ne soit pas basée sur mon intention d’éradiquer mon acné.

En somme, si vous connaissez quelqu’un dont vous suspectez l’hygiène d’être déplorable ou dont le sens du discernement vous parait inexistant, alors peut-être que vous pourriez vous permettre d’émettre quelques conseils. Dans le cas contraire, faites comme si vous ne voyiez rien du tout. Vous n’aidez personne en donnant ce genre de conseils dont on se contrefout, même si l’intention est bienveillante. Vous ne faites qu’accentuer la présence de cette maladie dans l’esprit de la personne qui en souffre. Cette souffrance morale a conduit de nombreuses personnes au suicide. Ça parait con, mais on est tellement désespéré à force d’essayer de faire disparaitre cette saleté que le moindre commentaire sur la question nous blesse profondément.

J’espère que cet échantillon t’aura fait sourire. Bonne soirée, mon p’tit.
Xx Lily

 

Crédit photo à la Une: Deposit photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s