Beauté, Routines de soin, Santé

Conseils pour une routine de soin anti-acné

Salut mon p’tit! Suite à mon article sur la description de l’acné, j’ai décidé de t’expliciter en quoi consiste une bonne routine de soin anti-acné.

Nul besoin de s’étendre sur le fait que, quand on a souffert de cette saleté, on a cherché (en vain), dans les méandres de l’internet, des produits « miracles » pour s’en débarrasser. Cependant, en adaptant ta routine de soin en fonction des besoins d’une peau acnéique, combinés aux particularités qui sont propres à ta peau, on peut déjà la soulager. En conséquence, une routine de soin adaptée aide à réduire l’inflammation, et donc les rougeurs, et aide la peau à cicatriser.

La routine de soin décrite, ci-dessous, a été choisie en fonction de mon expérience propre, avec des spécialistes de la santé. J’avais alors une peau acnéique sur fond de peau mixte (zone T grasse; zone des joues, contours des yeux et maxillaires normale à sèche, en fonction des saisons) et sensible. N’oublie pas qu’on ne traite pas une acné d’adulte comme une acné d’ado!

La formulation des produits

Tout d’abord, si tu souffres d’acné, la première chose à faire est de virer tous les produits qui ne sont pas « non-comédogènes » et « non-gras » de ta salle de bain. Cela s’applique aussi à tes produits de maquillage du teint (on en reparlera).

[Non-comédogène]

En effet, un produit non-comédogène (ou non-comedogenic) est un produit qui ne va pas obstruer tes pores et former des points noirs, qui par la suite pourraient évoluer en papules et puis en nodules (évolution progressive). Si la mention « non-comédogène » n’est pas présente sur le tube/flacon/pot de ton produit, ou sur le packaging, alors ne l’achète/utilise pas. S’il n’y a pas de mention « non-comédogène » et que tu veux quand même utiliser un produit, tu peux t’amuser à analyser la composition de celui-ci et vérifier si les ingrédients de cette liste (dont l’indice est supérieur ou égal à 3) ne s’y trouvent pas.

Résultat de recherche d'images pour "étiquette non-comédogène"

[Non-gras]

Si tu as lu mon article, tu es incollable sur le développement d’une peau acnéique, et tu sais donc que l’hyperséborrhée est, dans la plupart des cas, à l’origine du problème. On va donc éviter d’appliquer une couche de gras sur une peau qui en produit déjà tellement au point de la faire suffoquer (rapport que l’excès de sébum devient visqueux, toussa, toussa). Il faut hydrater une peau, même très grasse, mais avec des produits estampillés « non-gras » (ou oil free).

Résultat de recherche d'images pour "non comedogenic oil free"

[Hypoallergénique]

J’aimerais attirer ton attention sur ce label « hypoallergénique ». Il est certain que certaines peaux sont plus sensibles que d’autres. Il est également certain que ce qui me file de l’urticaire, ne t’en filera pas forcément à toi, et vice versa. Il vaut mieux utiliser des produits dits « hypoallergéniques » (ou hypoallergenic) du fait de leur faible teneur en produits irritants, tout simplement parce qu’on va pas en rajouter une couche sur tes rougeurs, mon p’tit… Mais il me parait évident de ne pas prendre cette mention au pied de la lettre.

 

La routine proprement dite

Avant toute chose, il faut que tu saches qu’il faut 4 semaines à ta peau pour se renouveler. Pour savoir si une routine te convient ou non (sauf si tu as une réaction allergique géante), il faut donc attendre 4 semaines et pas laisser tomber au bout d’une semaine parce que les promesses ne sont pas tenues.

De plus, évite les chips, pizza, chocolat, saucisson et tout ce qui est excessivement gras et/ou sucré, car ta consommation excessive de ces crasses se reflète sur ton épiderme. De temps en temps, offre-toi un extra mais pas dix par jour. N’oublie pas de boire beaucoup d’eau pour évacuer les toxines.

 

[Démaquillage]

Le maitre-mot, quand on soigne une peau acnéique est la douceur. Une peau acnéique est une peau « malade », enflammée et bien souvent irritée. Donc le combo démaquillage et passage du faciès au savon visage, tu oublies. Soit tu n’es pas maquillé(e) et tu laves ton visage avec un savon approprié doux ou une eau micellaire. Soit tu es maquillé(e) et tu t’en tiens à ton démaquillage simple avec un lait ou une eau micellaire.

Je ne cite pas ces fameuses huiles démaquillantes parce qu’elles me donnent de fortes poussées d’acné. Absolument toutes. Comme je le disais plus haut: ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionne pas forcément pour les autres.

Si tu le souhaites, tu peux rééquilibrer le pH de ta peau avec une brosse (extrêmement) douce et du savon d’Alep. Tu peux faire ça une fois par semaine, après le démaquillage et juste avant le combo gommage + masque. C’est ce qu’on appelle la « neutralisation » dans le cadre d’un soin du visage chez l’esthéticienne.

 

[Tonification]

En ce qui concerne la tonification, ma peau ne la supporte pas. Les produits restent tout collants sur ma peau et ça me file des allergies. J’utilise plutôt une eau florale à la rose (adoucissante et anti-âge) ou à l’hamamélis (apaisante et adoucissante).

Localement, sur les boutons et à l’aide d’un coton-tige, tu peux appliquer un acide salicylique ou de l’huile essentiel de tea tree.

 

[Hydratation]

Même si tu es aussi huileux(/se) que le Professeur Rogue, il te faut hydrater ta peau matin et soir. Il faut utiliser une crème hydratante pour peau sensible, si ta peau est sensible ou grasse (les crèmes pour peaux sensibles sont généralement très légères et non-grasses) et choisir leur équivalent « riche » pour les peaux plus sèches (qui ne sont pas épargnées par ce fléau). N’oublie pas que tes soins doivent être non-gras et non-comédogènes.

En cas d’irritation intense et/ou de problèmes d’excès de gras, le gel d’aloé vera est tout indiqué.

Si ta peau est particulièrement rouge, ridée ou déshydratée, tu peux utiliser un sérum avant ton soin hydratant, et cela, matin et soir.

 

[Traitement]

Une fois par semaine maximum, tu peux faire un gommage, suivi d’un masque. Il faut prendre garde à utiliser un gommage à grains très fins ou un gommage chimique/enzymatique à laisser poser quelques minutes avant rinçage. Ces derniers grignotent les peaux mortes et affinent le grain de la peau (mieux adapté pour les peaux sensibles, irritées et les peaux vieillissantes). En ce qui concerne le masque, utilise un masque purifiant, matifiant ou apaisant, selon la problématique majeure. Pas besoin de taper un masque purifiant sur un épiderme rouge et irrité. Tu le regretterais très vite et ta peau te ferait savoir sa façon de penser…

fire burn GIF

Les ingrédients à favoriser pour purifier la peau sont: l’acide salicylique, l’argile verte, le tea tree, le curcuma, le zinc, le charbon végétal, le MSM (soufre), le nénuphar blanc, la propolis, la bardane,…

Une sélection de mes produits préférés en la matière suivra 🙂

 

Le suivi médical et esthétique

N’oublie pas de faire un bilan sanguin complet et de rendre visite à un dermatologue, et idéalement à un gynécologue et un endocrinologue, en cas de dérèglement hormonal.

Si tu ne jures que par les soins de ton esthéticienne, alors sache que moins tu tripotes ta peau, mieux elle s’en portera. Vas-y une fois tous les deux mois maximum et évite les massages faciaux qui ne feraient qu’activer l’inflammation sous-jacente et entrainer une recrudescence de ton acné.

J’espère que ces conseils t’aideront et que tu retrouveras un équilibre épidermique!

Xx Lily

 

Crédit photo à la Une: Dubuc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s