Linguistique, Philo et lettres

5 Belgicismes pour colorer ton français #1

Si tu ne l’as pas encore compris, je suis belge et, rien que pour toi, m’fieu, dans cette série, je m’attarderai sur la richesse insoupçonnée du français de Belgique et de ses belgicismes.

Outre Jean-Claude Van Damme, le chocolat, les gaufres et les frites, les Belges ont une richesse cachée au cœur de leur pratique de la langue française: les belgicismes. Qu’est-ce qu’un Belgicisme, me demanderas-tu? Pour reprendre la définition du Larousse, un belgicisme c’est:

Mot, locution, tournure propres au français parlé en Belgique.

Tout d’abord, laisse-moi casser quelques stéréotypes… Je ne voudrais pas te décevoir, mon p’tit, mais l’accent de Bruxelles ou de Liège, c’est pas l’accent de tous les Belges, mais celle d’une petite partie de la population francophone de Belgique.

En outre, le « une fois » que les Français aiment à penser qu’on place en fin de phrase, ben en fait on ne l’utilise pas du tout ou pas comme ça. En fait, on  utilise « une fois » pour dire « deux secondes ». Par exemple: « Viens deux secondes, que je te montre un truc » qui se transforme en « Viens une fois/un coup, que je te montre un truc ». Et puis c’est tout.

J’ai tout à l’heure mentionné Bruxelles. Il faut que tu saches que cette ville se prononce BruSSelles. Bruxelles a gardé le « x » de la graphie médiévale, comme beaucoup d’autres mots de la langue française. A l’époque, le papier et le parchemin coutaient très cher. Les copistes ont donc trouvé des astuces destinées à réduire la quantité de support utilisée pour écrire des œuvres ou autres documents importants. Bruxelles se prononce BruSSelles, tel que six et dix (anciennement siSSe et diSSe). Il ne s’agit donc pas d’une prononciation « à la belge » mais de la prononciation légitime que tu retrouveras, d’ailleurs, dans tous les dictionnaires.

Ô tristesse, ô désillusion.

sad disappointment GIF by Angry Birds

Cependant, nos expressions sont, elles, tellement colorées qu’elles raviveront une petite flamme chez vous (j’espère).

Rien ne sert de mentir, il faut que je t’avoue que, parfois, quand je m’entretiens avec des potes francophones de France, je me rends compte que pas mal de pièces de mon vocabulaire quotidien sont en fait des belgicismes. Alors trêve de préambule et entrons dans le vif du sujet.

La cacaille

La cacaille est une matière métallique ou plastique dont sont faits certains bijoux de mauvaise qualité. C’est du toc, en somme.

 

Le baraki et la barakeresse

Alors tenez vous prêts les amis parce qu’il m’a fallu moult discussions avec des Français pour obtenir des termes de chez eux qui ressemblent aux nôtres.

Le baraki et la barakeresse, les barlosses quoi, sont des personnes à l’hygiène souvent douteuse et aux valeurs pratiquement inexistantes qui se complaisent dans le chômage ou le CPAS (allocations fournies aux personnes qui ne travaillent pas et ne bénéficient pas d’allocation de chômage en Belgique; comme quoi on peut toujours tomber plus bas). Ils ont généralement une tribu d’enfants mal élevés, qui se baladent en survêtements de sport délavés et ne savent pas écrire les gros mots qu’ils beuglent à tue-tête, convenablement. Ils aiment la bagarre, aussi.

Comme on dit chez nous: « Ces barakis de kermesse n’ont pas toutes les frites dans le même paquet! »

Équivalents français: babaches, cas sociaux, prolos. Je trouve ce dernier terme ignoble, mais c’est mon avis propre.

 

Abie

Quand tu veux que quelque chose arrive très vite, genre dimanche, tu dis « abie dimanche! » (= « vivement dimanche »). Et quand tu veux que ton frère se dépêche de faire quelque chose tu lui dis « abie! » (= « dépêche-toi! »).

 

La carabistouille

Une carabistouille est une chose qu’on raconte mais qui n’a ni queue, ni tête. C’est une foutaise, une bêtise.

 

Une rawette

Unité de mesure non-quantifiable, une rawette est une petite quantité. « Tu re-veux (on dit ça chez nous) une jatte (= tasse de café)? – Bah oui, ressers-m’en une rawette ».

J’espèce que ces termes t’auront amusé(e) et appris quelque chose sur le français de Belgique. Bisous, bisous!

Xx Lily

 

Crédit photo à la Une: Belge une fois

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s