Linguistique, Philo et lettres

5 Belgicismes pour colorer ton français #3

Alors que je me remets de cette saleté de grippe, je me dis qu’il faut retrouver la forme. Si tu veux parler motivation avec un Belge, c’est par ici, mon p’tit.

Bon les mondanités, les soirées alcoolisées et les sucreries, c’est fini! Abie, m’bio! Arrête de babeler! A l’aube du printemps, il faut se décrasser le métabolisme.

Chaud bouillant/chaud patate

Je sais pas vous mais je suis chaude pour aller faire un petit footing. Je dirais même chaud bouillante! C’est quand t’es tellement motivé(e)/chaud(e) de faire un truc que ça en devient bouillant. On a l’alternative chaud patate, rapport à la relation importante qu’on entretient avec cette racine. Ou alors c’est parce qu’on est chaud et qu’on a la patate?

Résultat de recherche d'images pour

Boudine

Va falloir te remuer la boudine et la travailler si tu veux des abdos en béton! Oui, la boudine, c’est la région du nombril (qu’on prononce nombri-lle). Non, nous ne sommes pas contrariants (ou alors on le fait pas exprès).

Résultat de recherche d'images pour

Goulaf

Et tant qu’on y est, mon p’tit! Les gueuletons quotidiens, c’est toléré qu’en hiver. Va falloir arrêter de faire ton goulaf et de manger autant! Sinon tu vas finir par avoir un infar (= infarctus)! Le goulaf est un goinfre. Des poètes que je vous dis.

Résultat de recherche d'images pour

Training

Enfile ton training le plus seyant et rejoins-moi à la salle (= au gymnase)! Le training (ou « trainink », chez les barakis) est le survêtement que tu portes quand tu veux aller t’acheter des frites ou faire un footing. Ces gentils barlosses endimanchés en training Sergio Tacchini blanc représentent toute mon enfance (non)!

Résultat de recherche d'images pour

Slaches

Je sais que les claquettes-chaussettes étaient tendance, l’été dernier, mais abandonne tes slaches et mets des baskets, ça sera plus pratique pour la course à pied. Les slaches sont des claquettes.

Résultat de recherche d'images pour

Se biturer

Et puisqu’on est dans le cadre de la remise en forme, permets-moi de te demander d’arrêter de te biturer la gueule. Parce que tu tiens pas l’alcool (= supporter l’alcool) et tu vas remettre (= vomir) toute la nuit! Se biturer, c’est se souler, mon p’tit. Je sais pas d’où sort ce terme mais ça sonne un peu comme une menace. La biture, est le mot qui en découle et qui signifie « beuverie ». Je voudrais pas être pelante (= chiante), mais n’oublie pas de boire avec modération.

Résultat de recherche d'images pour

Après tout ça, je suis sure que tu seras au taquet pour affronter les festivals d’été! Grosses baises (= bisous).

Xx Lily

 

Crédit photo à la Une: Belge une fois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s