Beauté, Les chroniques d'une sportive, Santé

#1 – Un engouement inattendu

S’il y a bien un truc que j’aime, c’est la sieste. Mais depuis quelques années, le sport est devenu le rival de mon sommeil adoré. Voici une introduction inutile à ces chroniques d’amatrice de sport.

Je suis loin d’être une athlète ou une professionnelle du sport. Néanmoins, je suis une sportive, et cela, depuis des années. Dans cette nouvelle chronique, je tâcherai de décrire au mieux mon activité physique, et surtout mes trucs et astuces pour ne pas sombrer dans la boulimie et la flemme absolues.

 

La révélation

Depuis toujours, j’aime dormir et je m’endors n’importe où (même en boite de nuit, une fois). Mais il y a quelque chose d’autre que j’adore: la course à pied. Bien sûr, si la moi de 18 ans me lisait, elle te dirait que j’ai consommé quelque chose de pas net. Pourquoi mon p’tit? Parce qu’avant, je détestais ça, la course à pied. Pis que tout, j’étais clairement incapable de courir plus de cinq minutes. Je faisais alors de la spasmophilie. Ce sont des crises que ton corps développe sous l’effet du stress parce qu’il n’arrive pas à coordonner l’effort et la respiration (oui, mon corps a toujours eu l’art de me troller), ou alors sous l’effet d’une panique ou d’une angoisse intense. Ton corps est incapable de libérer l’air accumulé, et tu paniques parce que tu n’as plus de place pour de l’air nouveau. Ceci cause une douleur intense au niveau de la cage thoracique et du bas de la gorge. Dans le pire des cas, tu manques d’oxygène et peux t’évanouir.

Résultat de recherche d'images pour "évanouissement sport gif"

C’est la course à pied qui m’a permis de me débarrasser de ce manque de synchronisation respiration-activité physique. J’ai commencé vers 21 ans, progressivement: j’ai couru trois à quatre fois par semaine en augmentant le temps de course, semaine après semaine. Au départ, je courais quatre fois cinq minutes. Puis 10, puis 15, puis 20,… Je peux maintenant courir plus d’une heure, bien que je le fasse rarement, par manque de temps.

 

Mais pourquoi morbleu!

Ce que j’aime dans la course à pied, c’est que c’est libérateur. A la fin de la course à pied, je me sens bien, je me suis vidé l’esprit. Je me suis dépensée sans faire monter ma tension artérielle et les résultats sont rapides. Je m’affine rapidement, sans prendre trop de masse musculaire et je prends soin de mon système cardiovasculaire, en douceur. Ceci permet, évidemment, de prévenir les maladies cardiovasculaires, telles que les AVC ou les maladies cardiaques. Ça ne veut pas dire que tu n’en auras jamais en faisant du sport, bien sûr! Juste que tu fais en sorte de les tenir à l’écart autant que faire se peut.

homer simpson running GIF

Du sport, j’en faisais pas mal étant enfant: danse classique, tennis,… Mais c’est à 21 ans que j’ai repris le sport avec passion. J’ai recommencé à en faire plusieurs fois par semaine et à surveiller à mon alimentation. Rappelons-nous que plus on fait gaffe à ce qu’on mange au cours de sa vingtaine, moins on a de chance de prendre un kilo en mangeant une boule de Berlin à 40 balais. La prévention, mon p’tit! Maintenant, je dis ça, il m’arrive d’avoir des périodes « craquage »… Rien que la semaine dernière, j’ai avalé 750 grammes de pralines. I’m only human after all.

J’ai, ensuite, découvert les joies du spinning, de la barre au sol (danse classique au sol), de la barre verticale (pole dance), de l’aérobic, du body pump,… Je ne me suis plus jamais arrêtée (sauf après deux opérations que j’ai subies, évidemment). Le sport que je préfère et que je continue à pratiquer, reste la course à pied, suivi d’une heurette d’abdos-fessiers.

Résultat de recherche d'images pour "barre au sol"

Le renouveau printanier

J’ai toujours une période de mou vers la fin de l’automne, jusqu’au début du printemps, où il m’arrive de ne faire du sport qu’à trois occasions sur le mois, ce qui est relativement peu. Mais je me dis que je mets la machine au repos et que je me concentre sur le fait de ne pas choper la crève et de faire des réserves d’énergie. Les excuses sont faites pour s’en servir. Et c’est fort heureux, car dans le cas contraire, ce terme tomberait en désuétude.

alice in wonderland spring GIF

Puisque le printemps et ses doux rayons de soleil sont de retour, je vais consacrer une certaine partie de mon emploi du temps à me dépenser. Je t’en ferai part dans ces chroniques. La prochaine, qui sera publiée demain, consistera à défaut de te raconter ma vie à partager mes trucs et astuces pour assurer un exercice physique constant et une motivation à toute épreuve. Bisous, bisous!

Xx Lily

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s