Beauté, Revues et favoris du mois

Revue #2 – Next to Nothing by M.A.C cosmetics – Partie 2/2

Je reviens sur la gamme Next to Nothing de chez M.A.C Cosmetics pour te parler en détail de leur poudre compacte.

Si tu n’as pas lu la première partie de ma revue de la gamme, tu peux la trouver ici. J’ai décidé de scinder cette revue en deux parties parce que je pense que ces deux produits méritaient une revue respective.

Le site de M.A.C Cosmetics décrit la poudre Next to Nothing comme suit:

Une formule crémeuse et aérienne et un effet longue-tenue, ultra confortable. La formule contient des microsphères opalescentes qui font ressortir la luminosité de la peau – pas besoin de filtres ! Résultat : un glow léger, un fini lumineux et naturel et une couvrance légère à moyenne.

Points forts:

  • Affine le grain de peau
  • Éclat instantané
  • Couleur fidèle
  • Longue-Tenue
  • Texture non grasse
  • Ne sèche pas

Utilisation:

Appliquez avec une éponge ou un pinceau.

La poudre Next to Nothing promet une longue tenue, sans dessécher la peau et un éclat instantané. Elle est non-grasse et perfectionne l’aspect de la peau. Il y a toujours cette idée de filtre Instagram.

J’ai décidé de tester cette poudre avec divers produits pour le teint. J’ai gardé la technique de base, que tu peux trouver ici, tout en gardant les produits ci-dessous:

J’ai appliqué mon sérum hydratant préféré et j’ai appliqué mon produit liquide pour le teint (BB crème, fluide teinté ou fond de teint, mais pas les trois en même temps), avec un pinceau pour le teint. J’ai appliqué mon anticernes préféré, le Lock-it concealer de Kat Von D, en teinte Medium 25 Warm. Un petit voile de la poudre Next to Nothing en teinte medium-dark, appliqué avec une éponge ou un pinceau. J’ai légèrement rehaussé mes pommettes avec un blush de chez M.A.C, en teinte Warm Soul (très naturel et irisé). Tu peux cliquer sur les liens pour trouver les produits, mon p’tit.

Le test

Je vais maintenant passer à la phase du test proprement dit. Je rappelle au passage que j’ai la peau mixte et sensible, avec une zone T qui brille vers midi et les joues et les maxillaires normales à sèches (en fonction des saisons). J’ai appliqué la poudre à l’aide d’un pinceau. En fonction des produits utilisés, j’ai attribué une note pour le rendu, et la tenue et l’évolution du maquillage dans sa globalité.

Avec le fluide Next to Nothing

Le rendu est très joli et très naturel, comme vous pouvez le constater dans la première partie de cette revue de la gamme Next to Nothing.

  • Rendu: 10/10
  • Évolution: 9/10 (standard, voir revue)

Avec ma BB crème Dream Satin de Maybelline

J’ai choisi cette BB crème pour rester en accord avec l’idée d’un fini naturel et une bonne mine. C’est une BB crème que j’aime assez. Elle est non-grasse et floute les imperfections, tout en offrant un aspect peau nue.

  • Rendu: 6/10

Après l’application de la poudre, je ne vois pas de réelle différence. Je pense qu’avec ou sans la poudre, le rendu est le même. Maintenant, ça ne ruine pas le teint mais ça ne l’améliore pas non plus. Pour le prix, je préfère une poudre qui a un effet.

  • Évolution: 6/10

La tenue est inchangée. Après 6 heures de vie, la BB crème a disparu de mon épiderme et je brille comme c’est pas permis.

Avec mon fond de teint Healthy Mix de Bourjois

Ce fond de teint offre une couvrance légère à moyenne et une formulation non-comédogène. Les imperfections sont presque entièrement camouflées et le fini est naturel avec l’effet bonne mine et léger, prisé dans un no-makeup makeup.

  • Rendu: 6/10

Idem: la présence ou l’absence de poudre ne se remarque pas. Mais comme ça ne nuit pas au teint, ben j’accorde un six…

  • Évolution: 6/10

Idem: pas de différence mais pas de désastre.

Avec mon fond de teint Matchmaster de chez M.A.C

La couvrance de ce fond de teint est moyenne. C’est un fond de teint approprié pour les maquillages de soirée et les peaux sujettes aux rougeurs et à de l’acné, car il camoufle très bien les imperfections.

  • Rendu: 6/10

Encore une fois, le rendu est invisible…

  • Évolution: 4/10

Là par contre, j’aurais bien eu besoin d’une poudre fixatrice! Sans elle, le fond de teint vieillit mal.

Avec mon fond de teint Air Mat de Bourjois

J’ai choisi un fond de teint bien matifiant, à couvrance légère à moyenne, afin de vérifier si l’effet filtre se remarque quand on a neutralisé les brillances naturelles de la peau et du sébum.

  • Rendu: 7/10

Là le fini est légèrement plus naturel. On apporte une touche de lumière sur la peau qui est très matifiée. Je l’ai dit: c’est un fond de teint parfait pour les peaux huileuses!

  • Évolution: 9/10

Il fait bien son job et garde le teint frais jusqu’au bout.

Avec mon fond de teint Stay Matte de chez Clinique

Pour finir, j’ai choisi un autre fond de teint matifiant de luxe, pour ne pas qu’on remette la qualité des produits utilisés plus haut en question, pour ce test.

  • Rendu: 7/10

La poudre apporte une touche de lumière. On reste, évidemment, loin du filtre Instagram promis, qui ne se manifeste qu’avec le fluide teinté de la gamme Next to Nothing.

  • Évolution: 9/10

L’évolution est similaire à celle du duo poudre + fond de teint Air Mat de Bourjois. Le teint reste frais. Mais bon quand on paye autant pour un fond de teint et une poudre, on s’attend quand même à ce que le résultat soit impeccable et dure. Longtemps.

Conclusion

La poudre ne semble pas fonctionner avec n’importe quel produit pour le teint. Le produit ne fonctionne parfaitement et ne tient ses promesses qu’avec le fluide teinté de la même gamme. Bon, il rend l’effet de mon fond de teint le plus matifiant davantage « naturel » et puis c’est tout. Le teint à l’air soit inchangé, soit éclatant. Seuls les tests peuvent t’aiguiller quand au choix de la combinaison idéale pour ton type de peau.

Au niveau de l’application, je préfère le rendu avec le pinceau car la poudre garde son effet « filtre » bonne mine, ce qui demande qu’on redouble de parcimonie. L’éponge humide ternit les microsphères opalescentes et donc ça n’est pas le meilleur outil.

On ne peut pas se repoudrer le museau avec cette poudre en pleine journée, au risque de ressembler à une boule à facettes. Il vaut mieux utiliser une poudre translucide ou des papiers buvards spécial faciès (ou les deux).

Je te recommande ce produit en combinaison avec le fluide teinté Next to Nothing, si tu crains de dénaturer l’effet du fluide teinté avec une autre poudre. Dans le cas contraire, ou si tu as la peau grasse, fuis, pauvre fou(/olle)! Il existe des poudres qui sont moins chères, qui améliorent très bien la tenue du maquillage sans pour autant dénaturer le produit teint avec lequel elles sont employées.

À très bientôt pour une nouvelle revue! Bisous, bisous.

Xx Lily

4 réflexions au sujet de “Revue #2 – Next to Nothing by M.A.C cosmetics – Partie 2/2”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s