Linguistique, Philo et lettres

5 Belgicismes pour colorer ton français #8

Y avait lonmain (= longtemps), m’fieu (= mon ami), que je ne t’avais pas gâté(e) avec un florilège d’expressions bien de chez moi pour briller en société (ou pas).

Comme je le disais, la dernière fois, quand il fait beau, il y a beaucoup de travaux… Qui dit travaux sur autoroute, dit radar pour contrôler la vitesse.

Endéans

Il y a quelques jours, j’ouvrais le courrier, bien gentiment. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai découvert ces deux amendes pour excès de vitesse… Nondidju (= juron)! Alors pour les non-Belges, sachez que, plus l’excès de vitesse est élevé, plus l’amende sera conséquente (= importante). Une amende pour excès de vitesse, quand on est flashé à 70km/h au lieu de 50, ça fait 161€ à verser. J’en ai eu deux, donc faites le calcul. Il était mentionné sur le procès-verbal que je devais régler la somme endéans les quinze jours (= dans un délais de).

giph-chouette-choquée.gif

 

Carrousel

Avec tout ce soleil (non), de nombreuses festivités s’organisent de par chez nous, en fonction du calendrier liturgique (la Belgique est un pays très catholique). Des ducasses (= fêtes foraines) poussent un peu partout dans nos petits villages et on voit les enfants faire des tours de carrousel (= manège).

carrousel-belgicisme.jpg

 

Croncq/cronde

En parlant de campagne, parlons de notre patrimoine culturel campagnard. Chez nous, quelque chose qui est croncq, c’est quelque chose qui est pas droit. N’en déplaise au grammar nazis d’entre vous, ce terme fait partie de notre patrimoine culturel, autant que de notre parler hennuyer occidental (relatif au « Far West » wallon). En effet, l’un de nos édifices notables est le Croncq Clocher de Pommeroeul, petit village voisin de celui où j’ai grandi.

Chez nous, même les architectes ont de l’humour

Se racrapoter

L’autre fois, que je passais devant l’école gardienne (l’école maternelle), j’ai entendu un enfant dire un gros mot à un autre. J’étais toute choquée alors je lui ai dit « téchtu » (=tais-toi) et je l’ai enguirlandé. Il s’est tellement racrapoté qu’il en a berloqué dins l’berdouille (= il s’est tellement recroquevillé, qu’il en a vacillé dans la boue). Quelle poésie…

 

Rhétos

Tiens, en parlant d’école… Chez nous, la dernière année du secondaire (= de lycée), ou sixième année (= la terminale pour les Français; oui, on compte les années à l’endroit), s’appelle la rhétorique. On appelle donc, naturellement, les élèves de sixième année des rhétos. Je tenais à souhaiter bonne chance à tous les rhétos, pour la session d’examens qui arrive. Ne procrastinez pas, par pitié. C’est la dernière ligne droite!

Sur ce, je vais me resservir une jatte de thé. Grosses baises!

Xx Lily

Crédit photo à la Une: Belge une fois

Crédit photo: trip advisor; Josiane Guérit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s