Beauté, Madame-je-sais-tout, Santé

La peau d’orange, ton univers impitoyable

Quel bien joli nom pour quelque chose que la société diabolise tant… Lis ce qui suit pour comprendre pourquoi la peau de tes fesses se la joue cratères lunaires et que tes cuisses sont plus capitonnées que les sièges d’un bar à cocktail chic.

J’ai eu l’idée d’écrire cet article en réaction à celui publié par Manu, rédactrice beauté chez Madmoizelle.com (un lien vers son article ici). Elle y prône le body positive et explique que la cellulite est diabolisée depuis le début du 20e siècle. Je suis tout à fait d’accord avec le fait d’accepter son corps, de l’aimer et le fait que la société a des réactions stupides envers ce qui peut s’avérer être une imperfection normale de la peau, au même titre que le point noir sur ton nez ou les poils sous tes bras. Sauf que, la cellulite DOIT se soigner. Et pas que pour avoir des fesses photoshopées…

 

Définition du phénomène

La cellulite, peau d’orange ou capitons, pour les intimes, est une variation physiologique de l’organisation du tissu adipeux (= la couche de gras, quoi) au niveau de l’hypoderme.

Rappelons-nous, la peau est composée de trois couches: un hypoderme (couche la plus interne), un derme (couche du centre) et un épiderme (couche externe).

la-eau-d'orange-ton-univers-impitoyable2.png

Sur ce schéma, tu as donc une jolie vue du tissu adipeux présent dans l’hypoderme.

La cellulite touche généralement les femmes, au niveau du ventre, des cuisses, des fesses et des hanches. Ceci est dû à une variation de la répartition de la graisse et des fibres collagènes due au fonctionnement des hormones femelles, l’œstrogène et la progestérone. C’est un phénomène normal. Pour pourvoir une réserve suffisante d’énergie et de force à la future femme enceinte, l’organisme stocke et stocke tout ce qu’il peut… sous forme de graisse.

Il s’agit, en fait, d’une inflammation chronique des tissus graisseux (d’où le « -ite » à la fin de cellul-ite). Les cellules graisseuses prennent de la place et empêchent la circulation sanguine de bien faire son job. Résultat, les toxines et autres crasses sont mal évacuées.

Puisque les cellules graisseuses s’organisent de manière verticale dans l’hypoderme, il est difficile pour les femmes de cacher leur excès de gras. Mais sache qu la cellulite peut parfois toucher les hommes. En effet, bien qu’ils aient la chance d’être généralement épargnés par la cellulite du fait que leur cellules graisseuses s’organisent en croisillons, un surpoids peut entrainer l’apparition de cellulite chez les hommes.

cellulite-homme-femme.jpg

On a parlé de surpoids et d’excès de gras mais, parfois, bien que le tissu adipeux soit fin (parce qu’il en faut un peu, notre organisme est fait comme ça), de la cellulite apparait. Mais pourquoi donc, morbleu?!

Il existe trois types de cellulite:

  • La cellulite adipeuse: qui ne concerne que l’excès gras (adipose);
  • La cellulite aqueuse ou infiltrée: qui couple une inflammation des cellules adipeuses et une rétention d’eau, parce qu’à deux, c’est mieux;
  • La cellulite fibreuse: qui couple une inflammation des cellules adipeuses et  une fibrose. La fibrose est un durcissement progressif du collagène qui emprisonne les cellules graisseuses. C’est le type de cellulite le plus difficile à faire partir.

 

Les causes et les conséquences

On a déjà vu que la cellulite touchait principalement les femmes de par le fonctionnement de leurs hormones et la préparation physiologique aux futures grossesses. Mais d’autres facteurs peuvent favoriser l’apparition de cette inflammation:

  • Un déséquilibre hormonal: puberté, périodes de règles, grossesses, ménopause;
  • Les médicaments: pilule contraceptive, antihistaminiques et corticoïdes;
  • L’alimentation: les aliments à index glycémique élevé, les aliments trop gras, les aliments trop salés et le manque de fibres dans ton assiette;
  • La sédentarité: le fait de travailler assise et d’avoir une activité physique pauvre ou inexistante;
  • L’obésité (évidemment, tu me diras);
  • Fumer;
  • Un problème de circulation sanguine pré-existant (œdème, varice,…);
  • La génétique (comme d’habitude);
  • Le stress (surtout les envies alimentaires qui en résultent) et les insomnies (quand on ne dort pas assez, on élimine peu ce qu’on ingère).

Donc ici, j’ai cité des facteurs qui favorisent l’apparition de la cellulite. Je n’ai pas dit que toutes les fumeuses et toutes les filles qui prennent la pilule en développeraient. Ceci dit, ça nous touche toute à un moment ou à un autre de notre vie.

Les conséquences:

  • Une mauvaise circulation sanguine dont les conséquences sont diverses: système immunitaire affaibli, varices, pieds froids, épuisement, perte de cheveux, tâches rouges, picotements,…;
  • Des douleurs au toucher (cellulite fibreuse installée);
  • Les jambes lourdes.

On ne peut parfois pas contrôler son apparition, mais on peut améliorer la qualité de la peau et éviter ces désagréables conséquences.

 

Les traitements

1.Pour commencer, il faut veiller à manger sain. Évite les mets trop gras, trop salés et trop sucrés mais pas que. En effet, une salade de riz ou une tartine de pain blanc, peut te sembler un repas sain, mais pas forcément. En effet, il faut limiter la consommation d’aliments à IG (index glycémique) haut et moyen. Tu peux trouver une liste d’aliments ici. Les aliments en rouge et en orange sont à fuir ou à manger occasionnellement en petite quantité. Ceux en vert, tu peux te jeter dessus. Favorise ce qui contient le plus de fibres et qui n’aurait pas subi de traitement industriel. Les flocons d’avoine instantanés et le riz à cuisson rapide, c’est non. Mange davantage de céréales complètes (et bio, si possible). Et bois beaucoup d’eau, surtout si tu fais de la rétention d’eau. En effet, quand un corps manque d’hydratation, il a tendance à stocker toute l’eau qu’il ingère.

2. Bouge-toi le popotin autant que faire se peut. C’est meilleur pour la circulation sanguine et pour le moral et le stress aussi. Trois heures de sport par semaine, c’est l’idéal: ni trop, ni trop peu. Fais davantage de cardio (natation, spinning, course à pied, marche rapide) que de muscu. La muscu c’est bien en supplément mais l’endurance, c’est ce qui fonctionnera le mieux. C’est LA chose la plus efficace contre la cellulite. Il n’y a pas de secret. Je partage d’ailleurs mes petits problèmes et astuces de sportive, ici.

les-chroniques-d'une-sportive

3. Les tisanes diurétiques bio et les crèmes (surtout à base de café), c’est bien, en cure et en complément de sport d’endurance. Seul, c’est pas ce qu’on fait de mieux. Ça n’aura pas d’effet sur le long terme et la cellulite sera d’autant plus incrustée et rebelle.

4. Les massages manuels et le palper-rouler, plus particulièrement, sont efficaces avec une bonne huile comme celle-ci:

 

Le massage peut se faire à la maison ou en institut et son efficacité a été prouvée. Quant à la cellu-cup… Je ne suis pas fan de l’idée de laisser des personnes utiliser un outil qui peut s’avérer dangereux quand il est mal utilisé (ecchymoses, varices et œdèmes au programme). Sans compter les capillaires endommagés qui seront visibles à vie sur vos cuisses, tels un Google Maps anatomique maison. J’avais déjà parler de mes inquiétudes au sujet d’un autre type de ventouses, ici.

cellu-cup-cellulite-massage.jpg

Tu peux utiliser d’autres accessoires moins risqués (exemples, ici) et te brosser le cu-cul à sec jusqu’à ce qu’il rougisse (et pas jusqu’à ce que la peau ne se décolle). Les massages doivent être faits régulièrement pour un effet durable. Tous les deux jours, c’est ce qui est le mieux quand on considère le temps passé à se torturer la zone concernée et notre flemme chronique. il se fait pendant 5 minutes par zone (face antérieure d’une cuisse, donc 20 minutes pour toute la surface de tes deux cuisses).

5. Il existe des machines, en institut, qui permettent de réduire visiblement et rapidement la cellulite. ce sont:

  • L’endermologie: Ceci détruit les amas graisseux en drainant à l’aide de rouleaux. Les séances durent 30 à 40 minutes par zone. Il est conseillé d’en faire 10-12 pour un résultat optimal.

la-eau-d'orange-ton-univers-impitoyable3.png

  • La pressothérapie: On enfile des bottes, pour les jambes, et des manchons, pour les bras, puis on enclenche la machine qui va effectuer un drainage lymphatique par pressions et compressions.

pressothérapie-cellulite-traitement.jpg

  • La cryothérapie: Puisque les cellules adipeuses sont sensibles au froid, on expose la cellulite à un froid intense durant 3 minutes dans une espèce de cabine similaire à celle d’un banc solaire (machine à UV, pour les Français) verticale. Quant à la cryolipolyse, dont vous voyez une image ci-dessous, une récente étude a prouvé que cette douloureuse pratique est inefficace.

cryolipolyse-traitement-cellulite.png

Cependant, si ces machines détruisent efficacement les capitons, les effets ne seront pas durables si on n’adopte pas une hygiène de vie idéale. De plus, certaines personnes, souffrant de cellulite, quoi qu’elles fassent, doivent se tourner vers une activité sportive d’endurance.

 

Conclusion

En résumé, il faut combiner une bonne alimentation, une activité physique régulière et des massages (à la maison ou avec une machine). Cette hygiène de vie idéale, couplée à  de la relaxation fera des merveilles. Et pas que sur ces saligauds de capitons.

Il faut savoir se faire plaisir dans la vie, y compris avec une tartelette à la fraise et deux semaines à glander royalement sur une plage en buvant de la sangria, telle un mammifère marin échoué (celui de ton choix). Cela devrait pourtant rester épisodique, comme une récompense.

tartelette-confiture-de-fraise

Un repas de gala, tu peux te l’offrir une fois par semaine. Juste pas du lundi au dimanche. La glandouille, c’est autorisé aussi, mais pas plus d’une semaine d’affilée, sauf si tu es en vacances. Sache que si tu t’obstines à garder une mauvaise hygiène de vie, ta cellulite reviendra. Tout cela parait fastidieux mais c’est pour t’éviter de gros tracas de santé que tu auras tôt ou tard. Maintenant, c’est chacun sa route, chacun son chemin. Je vais citer Manu en disant qu’il faut s’aimer et s’apprécier et s’en fiche royal de ce que la société dit sur la normalité de notre corps. Ceci dit, prends soin de toi et écoute-toi. C’est tout ce qui compte.

N’hésite pas à mettre un commentaire sous cet article si tu as appris quelque chose et si tu aurais d’autres suggestions pour maintenir sa peau en bonne santé. Bisous tout plein!

Xx Lily

Crédit photo à la Une: Capiton.com

Crédit photo: docplayer; pressothérapie.com; BirchboxEndermologie center; Kakinoulight; cuisine AZ

 

3 réflexions au sujet de “La peau d’orange, ton univers impitoyable”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s