Beauté, cosmétologie, Madame-je-sais-tout, Santé

Cosmétologie

Salut mon p’tit! J’ai décidé de lancer une série d’articles centrés sur l’analyse de la composition des produits. Histoire que tu saches un peu ce qui se cache sous ces noms abracadabrants…

Il y a quelque mois je te rabattais les oreilles concernant tes habitudes cosmétiques, diététiques et d’hygiène, mettant en exergue ta consommation de produits riches en perturbateurs endocriniens (ici). J’avais souligné la possibilité de s’aider d’applications pour débusquer ces malotrus et les virer de ta vie, une bonne fois pour toute, chose qui ne fut pas aisée, je l’avoue.

Il est temps, à présent de s’attarder sur chaque ingrédient que l’on retrouve en cosmétologie afin de savoir ce qu’ils sont et ce qu’ils font, surtout. J’écrirai également un article consacré aux cosmétiques maison, au véganisme en cosméto et un autre sur les allergènes. Je vais commencer par une petite introduction sur la cosmétologie qui est davantage une annonce qu’un véritable article.

 

Définition

La cosmétologie est définie comme suit dans le dictionnaire Larousse

Étude de tout ce qui se rapporte aux produits cosmétiques, à leur activité et à leur mode d’emploi, ainsi qu’aux produits de base servant à leur préparation.

Les rôles d’un produit cosmétique sont de nettoyer, protéger, corriger, embellir, maintenir et parfumer. La cosmétologie encadre donc les produits capillaires, d’hygiène, de maquillage et les parfums.

 

La législation européenne en vigueur

Un produit cosmétique doit nettoyer, protéger, corriger, embellir, maintenir et parfumer, MAIS il ne doit pas être toxique ou nuire à la santé, ET ne peut pas avoir d’indication thérapeutique, sinon c’est d’un médicament qu’il s’agit, et il tombe dans une autre législation. Je te vois venir, mon p’tit, pourquoi y a-t-il des ingrédients toxiques dans les cosmétiques alors? C’est un autre débat…

Les produits utilisés dans les produits cosmétiques sont soumis à des contrôle:

  • Les contrôles organoleptiques (4 sens);
  • Les contrôles physico-chimiques (identification et pureté des substances);
  • Les contrôles microbiologiques (microbes en faible nombre);
  • Le contrôle du produit fini: organoleptique, physico-chimique, bactériologique, de tolérance, d’efficacité.

 

La composition

Le composition de base d’un produit cosmétique contient un véhicule (ou excipient), des additifs (ex.: conservateurs) et des adjuvants (ex.: épaississants), et des principes actifs.

Le prochain article s’attachera à définir et décrire les différents excipient que l’on trouve dans nos cosmétiques. J’espère que tes sourcils frétillent de joie à l’idée d’analyser tout cela (je suis d’une nature étrangement optimiste). Bisous, bisous!

Xx Lily

Pour aller plus loin:

Le règlement du Parlement Européen relatif aux produits cosmétiques ici;

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s