Classiques, Littérature, Philo et lettres

7 classiques pour découvrir la littérature anglaise

La littérature anglaise, c’est ma vie. J’aime tellement ça que j’ai eu l’idée de partager mes classiques « de base » avec toi.

De prime abord, il faut que je précise que cette sélection est purement subjective puisque rassemblée en fonction de préférences qui me sont propres. J’affectionne particulièrement les périodes romantique (XVIIIe siècle – début du XIXe siècle) et victorienne (1837-1901). Il est donc logique que la plupart des œuvres listées ci-dessous n’en soient des représentantes. En outre, je ne suis que trop peu sensible à la poésie pour t’en proposer la lecture. Sorry, not sorry…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer (XIVe siècle)

Il s’agit de la première œuvre littéraire de langue anglaise, bien qu’il s’agisse d’ancien anglais (ou anglais médiéval). Une trentaine de pèlerins se rendent sur la tombe de l’archevêque, Thomas Becket, afin de s’y recueillir. Ces personnes de milieux divers (chevalier, écuyer, nonne, teinturier, universitaire,…) se retrouvent dans une auberge du sud de Londres. Ils organisent un concours: ils doivent, chacun, raconter 4 contes, fabliaux (blague salace de l’époque) et autres. Celui qui raconte la meilleure histoire gagnera un dîner dans l’auberge.

classique-littérature-anglaise-chaucer

C’est une lecture légère qui permet de découvrir les histoires qui se racontaient à l’époque, leur manière de vivre et leurs mœurs. Des adaptations sur petit et grand écran ont été réalisées.

 

La nuit des rois de William Shakespeare (1600-1602)

Cette comédie de Shakespeare raconte l’histoire des jumeaux Viola et Sébastien qui, suite à un naufrage, se retrouvent séparés. Pour se protéger, Viola se travestit et se fait nommer Cesario. C’est ainsi qu’elle rejoint la cour du duc Orsino. Celui-ci fait appel à Cesario pour plaider sa cause auprès de la belle Olivia, dont il est épris. Olivia est ravie de cette initiative puisqu’elle trouve Cesario à son gout. Je n’en dirais pas davantage par peur de spoiler cette histoire riche en quiproquos cocasses.

classique-littérature-anglaise-Shakespeare

Si tu as vu She’s the man (bande annonce ici), avec Amanda Bynes et Channing Tatum, alors sache que le film est une adaptation moderne de cette comédie élisabéthaine.

 

Emma de Jane Austen (1815)

C’est de Jane Austen mon roman favori. Emma est une aristocrate de province, orpheline de mère et surprotégée par son père, qui, loin de se soucier d’amour, se complaît à jouer les entremetteuses avec les personnes de son entourage. Tout ceci lui convient très bien jusqu’à ce qu’elle ne commette une erreur impliquant sa récente amie, Harriet Smith, une orpheline sans le sou, abandonnée à la naissance par ses parents. Une autre comédie de mœurs romantique austenienne que j’aime d’amour. Elle est un poil plus réaliste, ceci dit.

classique-littérature-anglaise-Austen

Elle a fait l’objet de nombre d’adaptations, ma préférée étant le film de 1996 dans lequel Gwyneth Paltrow interprète la protagoniste (bande annonce ici).

Nord et Sud d’Elizabeth Gaskell (1855)

Margaret Hale est une jeune fille de province qui a passé une grande partie de son éducation chez sa tante, à Londres. Après le mariage de sa cousine, elle retourne chez ses parents à Helstone, un village du sud où son père est pasteur. Cependant, celui-ci remet sa foi en question et quitte l’Eglise d’Angleterre, et le presbytère où ils vivaient. Ils décident d’aller vivre à Milton, dans le Nord. Là-bas, les usines de coton battent leur plein. Les confrontations entre patrons et ouvriers son monnaie courante, tout comme les grèves. Tout dans cette ville industrielle répugne Margaret qui ne tardera pas à se faire des amis parmi les prolétaires, et à rencontrer leur patron, Mr Thornton.

classique-littérature-anglaise-Gaskell

J’aime, j’aime, j’aime… Bon, ne lis pas ça si tu es triste parce que c’est un roman industriel de la période victorienne. Ce qui signifie qu’il y a matière à chouiner. La BBC a adapté le bouquin en 4 films que je te conseille vivement (la bande annonce ici).

 

Dracula de Bram Stocker (1897)

C’est LE roman gothique par excellence. Celui dont tout le monde a entendu parler et qui a fait l’objet de plus d’adaptations sur petits et grands écrans, en BD, au théâtre,… que la plupart des romans dignes de ce nom. Bram Stocker a pris le pli de mêler château en ruine, surnaturel cauchemardesque et l’Angleterre moderne (pour l’époque, évidemment) avec ses préoccupations (association désir et mort). Par le biais de ce roman épistolaire, Jonathan Hacker dont nous livre son périple jusqu’en Transylvanie où il doit rencontrer un noble, le comte Dracula. Il se retrouve fasciné et prisonnier dans le château de cet homme. En parallèle, sa fiancée, Mina, se prépare pour le retour de celui-ci. C’est dans ce roman qu’on voit, pour la première fois, l’apparition du nom de Van Helsing.

classique-littérature-anglaise-Stoker

La meilleure adaptation, selon moi, reste celle de Francis Ford Coppola avec Gary Oldman, Keanu Reeves et Winona Ryder (bande annonce ici).

 

L’amant de Lady Chatterley de D.H. Lawrence (1928)

L’époque victorienne révolue, la place est faite aux romans qui choquent les mœurs. D’abord publié en Italie, L’amant de Lady Chatterley est un roman érotique qui m’a bouleversée, tant dans l’audace de sa prose que dans l’histoire tragique de la protagoniste. On suit le quotidien de Lady Constance Chatterley, aristocrate écossaise qui est mariée à un Lord anglais, peu de temps avant la Première Guerre Mondiale. Évidemment, le jeune épousé revient de la guerre estropié et impotent. Pourtant, il poussera sa femme a se trouver un amant.

classique-littérature-anglaise-Lawrence

Il s’agit d’un roman feel-good (si, si, je t’assure) passionnel à lire absolument, avec ou sans érythème. Aucune des adaptations cinématographiques ne m’a conquise…

 

1984 de George Orwell (1949)

1984 est un roman d’anticipation politique qui dénonce le totalitarisme. Je suppose que tu as déjà vu les mots « Big Brother is watching you ». Ces mots émanent de ce livre, que je te recommande vivement de lire. On suit les aventures de Winston Smith, un habitant de Londres, en Océania. C’est un membre du Parti extérieur de l’Angsoc (socialisme anglais) qui travaille au Ministère de la Vérité, ou miniver (en novlangue). Son boulot est de modifier les archives du passé pour qu’elles correspondent à la version donnée par le Parti. Les gens sont traqués par une Police de la pensée. Le roman commence au moment où Winston décide d’écrire pour garder une trace du passé.

classique-littérature-anglaise-orwell

Si tu comprends l’importance d’un vocabulaire varié pour préserver ta liberté et si tu as aimé le film Equilibrium avec Christian Bale, alors ce livre est fait pour toi!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ces livres sont très connus et c’est pour cela que j’ai commencé par eux. Je te ferai très bientôt une sélection plus pointue par période. En attendant, gros bisous et bon week-end!

Xx Lily

7 réflexions au sujet de “7 classiques pour découvrir la littérature anglaise”

  1. Mon livre préféré de tous les temps…. Dracula…600 pages (il me semble de mémoire) de pur plaisir … Pour moi encore aucun film n’a été à la hauteur du livre et j’aimerai tellement qu’il y en ai un… mais tu as raison, celui que tu cites es le meilleur à ce jour et celui qui s’en rapproche le plus…. bisoussss

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s