films, Médias, Philo et lettres

La nonne (sans spoiler)

Ce week-end, je suis allée voir La nonne et je reviens avec cet article pour te donner mon avis.

Mercredi dernier, le film tant attendu La nonne est sorti dans les salles. J’en ai profité pour aller visionner ça.

La trame narrative

Petite remise en contexte:

Il s’agit d’un film parallèle à la série de films The Conjuring. On aperçoit la nonne en question dans le deuxième film de cette série.

critique-film-la-nonne4

Synopsis: 

En 1952, dans une abbaye de Roumanie, une nonne se suicide. Suite à cela, le Vatican mandate le père Burke et une jeune sœur, n’ayant pas encore prononcé ses vœux, Irène, pour investiguer sur l’affaire et vérifier si l’abbaye est toujours un lieu saint.

 

L’image et la bande son ★★★★✩

Sur le plan visuel, La nonne est une réussite. Tout est mis en oeuvre, dans ce film, pour te transporter dans cette atmosphère gothique roumaine très stéréotypée de film de Dracula. Il y a un joli contraste entre le monde sain et épargné par le mal et cette atmosphère maléfique qui semble entourer l’abbaye embrumée. Ce contraste se retrouve à nouveau entre la nonne maléfique et la jeune sœur qui n’a pas encore prononcé ses vœux. Le photographe du plateau n’est autre que Maxime Alexandre, un photographe belge (de pas très loin de chez moi, si tu veux tout savoir!) qui a notamment travaillé sur La colline a des yeux, Silent Hill et Annabelle 2: La création du mal.

Photos et affiches - La Nonne - EcranLarge.com

La bande originale est tout simplement géniale. Du chrétien, du diabolique et du gothique, tous les ingrédients sont rassemblés pour produire un son entêtant qui sied à merveille à la trame narrative.

 

Le casting ★★★★✩

critique-film-la-nonne2.jpg

Le casting est super. On retrouve Taissa Farmiga dans le rôle d’Irène. Il faut savoir que Taissa Farmiga a déjà donné dans le glauque et l’horreur, à l’instar de sa sœur, Vera Farmiga, aka Lorraine Warren dans The Conjuring. En effet, elle est une actrice récurrente de la série American Horror Story. La famille Farmiga semble avoir des affinités avec le genre de l’épouvante.

Le Mexicain Damián Bichir (Les huit salopards; Alien: Covenant) se prête à merveille au rôle du père Burke. Chaleureux, bienveillant, il n’a pas froid aux yeux, le père Burke!

Quant à Frenchie, le Québécois expatrié, sa tête me disait étrangement quelque chose. Il s’avère que ce personnage est interprété par le jeune Belge Jonas Bloquet que l’on aperçoit dans Valérian et la Cité des Milles Planètes. Il faut dire que Frenchie, il plait à la rétine.

Les acteurs jouent très bien et apportent de la qualité au film. Et puis, il faut avouer que Taissa Farmiga apporte cette touche de glauque, de par cette aura un peu surnaturelle qu’elle semble apporter à tous les tournages auxquels elle participe.

 

Le côté épouvante ★★✩✩✩

On attendait ce film avec impatience et la bande annonce alléchante nous avait annoncé un film bien flippant. Cependant, il ne l’était pas vraiment. Ne te méprends pas: j’ai sursauté violemment et plus d’une fois. Mais, quand je suis rentrée chez moi, j’ai pas vraiment eu les chocottes sous la couette et du mal à m’endormir. Je n’ai pas été aussi flippée qu’après avoir vu The Grudge ou Dans le noir, par exemple.

Je pense que c’est surtout parce qu’il se passe beaucoup de choses, de manière simultanée, un peu partout sur le territoire de l’abbaye. Certaines scènes semblent un peu trop américaines à mon gout, dans le genre on va sauver le monde et on prend des décisions hâtives d’une importance cruciale. Et pis, y a pas mal d’action pour un film d’épouvante…

critique-film-la-nonne45

L‘intervention comique de Frenchie nous fait sourire et nous rassure beaucoup. Beau-coup. C’est ce qui détruit un peu le côté effrayant. Quand on se sent en sécurité, on a, forcément, moins les pétoches.

En outre, on sent venir à dix kilomètres le moment où on va sursauter parce que c’est beaucoup trop évident. De nombreux « indices » laissent entrevoir ce qui va se produire, incessamment sous peu. Même la scène du dénouement! Et c’est dommage.

Enfin, on va dire que le côté imaginatif est mis de côté. On a du démoniaque traditionnel avec des rebondissements traditionnels et une issue tout aussi traditionnelle. Par exemple: dès le début du film, on voit apparaître le fameux « basé sur des faits réels qui se sont produits en 1952 ». Il y a un véritable manque de créativité et un côté simpliste dans l’explication de la présence du mal dans l’abbaye.

critique-film-la-nonne3

Il faut admettre que, de manière générale, la trame narrative tient bien la route, bien qu’on mette un peu de temps à comprendre la première scène du film, tout se met en place au fur et à mesure que l’on approche du dénouement final. Je me pose tout de même des questions de cohérence en ce qui concerne la scène « clin d’œil » avec la sœur Charlotte dans Annabelle 2: La création du mal, quand elle montre une photo d’elle dans l’abbaye dont il s’agit dans La nonne. En effet, l’une de ces nonnes se tient à l’écart, un peu dans l’ombre… Mais on ne retrouve pas cette nonne dans le film. Je suis perplexe.

 

Conclusion ★★★✩

À la base, on partait sur le principe de voir un film d’épouvante. Bien que le film nous ait plu, il est important de souligner qu’il n’est pas si effrayant que cela. Je ne taperais pas de marmots devant ce film pour autant. Faut pas pousser bobonne dans les orties… Si tu veux à la fois te mettre dans une ambiance halloweenienne et regarder un bon film, vas-y, fonce. Si tu es un fan de films d’horreur, tu risques fort d’être déçu(e). En effet, il s’agit d’un film très traditionnel dans la même veine que les Conjuring. Maintenant, si c’est ta came, pourquoi pas!

J’espère que cette critique t’aura été utile. N’hésite pas à me faire part de ton avis sur le film ou ajouter/infirmer/plussoyer cette critique.

Xx Lily

Crédit photo: Maxime Alexandre

 

 

 

 

9 réflexions au sujet de “La nonne (sans spoiler)”

  1. Personnellement, d’un point de vue des vraies enquêtes des Warren, je trouve qu’ils en font trop avec cette nonne… Je m’explique, qu’ils en face un film ok pourquoi pas, j’irais le voir car je suis fan des films d’horreur, mais d’un point de vu des histoires vraies de Conjuring 1 et 2 vraiment ils en font trop, elle n’était absolument pas dedans, elle n’a aucun rapport et je trouve ça dommage de la caler comme ça dans ces deux films qui sont d’ailleurs, sans parler des histoires vraies cette fois, une réussite !

    Aimé par 1 personne

      1. Faudra que je vois le film pour le clin d’œil du coup, mais oui Annabelle honnêtement ils se sont ratés pour ceux là, pourtant les Conjuring sont les rares films de maintenant à être pas mal, je suis très vieux films d’horreur j’ai du mal avec les nouveaux qui sont souvent bateaux, j’espère qu’après la nonne ils arrêterons de la mettre à tout bout de champs, parcequ’ils ne respectent pas tellement la vraie histoire des familles du coup et c’est bien dommage car avec les vraies histoires il y à vraiment de quoi faire :/

        Aimé par 1 personne

  2. Rhooooo bah sans le voire je suis déçue decue!
    Les critiques parlaient de ce film comme LE film d’epouvante qu’on attendait depuis longtemps 😖
    Et puis les conjuring avaient bike fonctionné sur moi, je les ai adoré ! Plus qu’à attendre le retour de vendredi 13 pour te filer des insomnies!!!😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s