Classiques, Littérature, Littérature et culture, Philo et lettres

5 auteurs britanniques de l’époque victorienne

Salut mon p’tit! Si tu es amateur/trice de littérature britannique, cette sélection pourrait bien t’être utile.

J’avais rédigé un article, il y a quelques mois, présentant 7 classiques pour découvrir la littérature britannique (ici). Cette fois je vais m’attarder sur l’époque victorienne, période s’étalant de 1837 à 1901 en Angleterre et portant ce nom car la reine Victoria régnait alors.

5-livres-époque-victorienne

 

Le règne de Victoria (1837-1901)

Son règne est marqué par une franche austérité, car Victoria tenait le pays d’une main ferme et était très attachée à la simplicité. En filigrane, la révolution industrielle se confirme, avec de nombreuses innovations techniques. D’un point de vue social de nombreux mouvements pour le droits des femmes (vote, accès à l’éducation,…) voient le jour ainsi que le syndicalisme (Trades Union Congress).

5-auteur-période-victorienne.jpg

C’est pas l’enfer, mais ça donne pas envie…

Du point de vue pénal, mes sentences sont très lourdes, y compris pour les jeunes enfants et le peuple est en colère. De nombreuses grèves sont organisées, telles que celles concernant les travailleurs du gaz et les fabricantes d’allumettes. C’est également l’époque de Charles Darwin, la science n’est donc pas mise de côté pendant la période victorienne. En outre de nombreuses constructions ont marqué le règne de Victoria, le Royal Albert Hall et le Tower Bridge, pour ne citer qu’eux.

D’un point de vue littéraire, on fait fi du romantisme de la période précédente, celle de Jane Austen, Ann Radcliff ou Lord Byron. L’austérité générale du règne victorien, la révolution industrielle et le socialisme en ébullition, suite aux nombreuses crises sociales, sont des thèmes qui se retrouvent dans la plupart des œuvres littéraires de l’époque. Je vais te présenter 5 auteurs qui m’en semblent très représentatifs.

 

Les sœurs Brontë

Bon, là je triche un peu, car les auteures de la famille Brontë sont au nombre de trois: Anne, Charlotte et Emily.

Les soeurs Brontë

On ne peut pas dire qu’elles aient eu les vies les plus heureuses qui soient. Elles sont issues d’une famille modeste dont le père est révérend, et ont vécu dans la lande isolée des Cornouailles, ce qui les a rendu peu sociables. Elles sont décédées jeunes, probablement toutes de la tuberculose (29, 38 et 30 ans). Elles ont perdu des sœurs durant leur enfance, ainsi que leur frère, à l’âge adulte, tous morts de la tuberculose, ce qui aura un effet sur leurs écrits. Voici les romans notables de ces dames:

  • Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë. Probablement l’un des plus grands classiques de la littérature britannique, elle a été adaptée sur grand écran à de nombreuses reprises.
  • Jane Eyre de Charlotte Brontë. Un autre grand classique adapté maintes et maintes fois.
  • Le locataire de Wildfell Hall d’Anne Brontë. Cette oeuvre est considérée comme l’un des premiers romans féministes.

 

Lewis Carroll (1832-1898)

Gaucher et bègue, Charles Lutwidge Dodgson grandit au sein d’une famille frappée des mêmes « anomalies » (pour l’époque, hein…) qui travaille depuis des générations pour l’Église Anglicane.

5-auteur-période-victorienne2

Le fait qu’il soit gaucher et bègue l’a probablement influencé dans sa quête de la symétrie, son obsession de l’image miroir et sa production de mots-valises. Il devient professeur de mathématiques, logicien et photographe. Rien que ça. Ses œuvres les plus connues:

  • Les aventures d’Alice au Pays des Merveilles
  • De l’autre côté du miroir et ce qu’Alice y trouva 

 

Thomas Hardy (1840-1928)

Ce naturaliste est né dans une famille modeste du Dorset. A seize ans, il devient apprenti chez un architecte et part poursuivre ses études à Londres au King’s College, où il obtient de nombreux prix.

5-auteur-période-victorienne3

Il perd sa foi religieuse à travers ses lectures de Darwin et de nombreuses analyses bibliques, et retourne vivre dans son Dorset natal, la société londonienne lui étant insupportable. Ses œuvres les plus connues:

  • Tess d’Urberville
  • Jude l’Obscur

 

Robert Louis Stevenson (1850-1894)

Cet Écossais a connu une enfance difficile à cause des nombreux problèmes de santé dont il sera victime toute sa vie.

5-auteur-période-victorienne4

Sa scolarité est sporadique due à l’état de sa santé. Il voyage énormément à travers le monde et finit ses jours en Californie, accompagné de son épouse, Fanny. Ses romans les plus connus sont:

  • L’Île au Trésor
  • L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde

 

William Makepeace Thackeray (1811-1863)

Il s’agit de l’un des romanciers les plus important de la période victorienne. Il est né en Inde d’un père administrateur de la compagnie des Indes ayant fait fortune, et sera éduqué selon son rang.

5-auteur-période-victorienne5.jpg

Ses écrits sont une satire des mœurs de la société britannique. Il cherche à prouver que tout n’est que vanité dans ce milieu. Ses idées s’opposent totalement à celle de Charles Dickens, qui cherche à décrire les individus comme rouage dans un système socio-politique. William traite les individus comme des individus, et non comme uen aprtie d’un tout. Ses œuvres les plus connues sont:

  • Mémoires de Barry Lyndon
  • La foire aux vanités

 

Voici l’article achevé. J’espère que tu apprécieras le côté succinct de la description de ces auteurs et que tu découvriras de nouveaux auteurs ou de nouvelles œuvres. Cette sélection est, évidemment, tout à fait subjective et donnera lieu à un deuxième volet. Je te fais des bisous et te retrouve vendredi!

Xx Lily

15 réflexions au sujet de “5 auteurs britanniques de l’époque victorienne”

  1. Belle sélection, et j’en ai appris un peu plus sur certains auteurs.
    Le descriptif de la société et de ses transformations permet de bien saisir ce qui se pasait à l’apoque, et comment cela a pu influencer les auteurs.

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou, j’adore ton article.

    Je suis fasciné par les années précédentes. Et j’avoue que certaines époques étaient moins chaleureuses que d’autres, mais dans un sens chaque époque à ces moment des bonheurs et de malheurs.

    Au niveau des 5 auteurs britanniques de l’époque victorienne que tu as mentionnée, je les connaît de nom ainsi que leurs oeuvres, mais je ne savais pas pour « Les sœurs Brontë »
    J’ai déjà lu et vu deux films à propos de Jane Eyre, et c’est un super roman.
    De plus, je n’est pas encore lu le livre « Les hauts de Hurlevent », mais j’ai bien l’attention de l’avoir dans ma bibliothèque personnel 🙂 .

    Merci pour ton article, impatiente de lire le suivant. 🙂
    Bisous.

    Aimé par 2 personnes

  3. bonjour, comment vas tu? j’adore Lewis Caroll. d’ailleurs je pense lire le livre en vo (c’est sur ma liste d’attente… qui nécessitera sans doute une seconde vie pour tout lire!) J’ai également lu Stevenson et les hauts de hurlevent. passe un bon vendredi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

  4. Salut Lily!
    J’aime tellement ce genre d’article, depuis quelques jours, je cherche quelques bouquins classique à lire, et je crois bien, que je vais prendre en aller pour l’Angleterre avec Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë et L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson. Merci, de nous partager t’es coup de coeur et des idées de lecture. Très bonne journée à toi. 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s