Guide de survie de maman, Lifestyle, Santé

Comment j’ai tenté de retrouvé ma silhouette d’avant grossesse…

Voici venir ce moment de l’année où les allées fleuries emplissent tes douces narines de ce précieux pollen. Ce moment où l’on se dévêt, de manière décente mais sensuelle (prononcer « sensouelle » comme Christina). Je l’ai vu venir avec appréhension, mais je m’y suis préparée.

Préambule

Tout d’abord, mon p’tit, je m’excuse de cette absence prolongée. Devenir maman m’a, de toute évidence, occupée à temps plein. Ceci dit, l’envie d’écrire de doux billets me titillait.

Je voudrais, ensuite, commencer cet article par dire que toute grossesse, tout post-partum, et toute femme sont différents. Une même femme peut prendre 15kg à sa première grossesse, perdre ça en trois ans et mettre 2 mois à perdre les 35kg acquis au cours de sa seconde gestation (j’aime ce mot, ça fait mammifère et ça nous rapproche de la nature).

En outre, je ne veux pas signifier qu’il faut se remettre en forme, que les formes post-partum sont répugnantes, ou encore, que si tu ne retrouves pas ta silhouette dans les neuf mois qui suivent ta grossesse tu es une ratée. Absolument pas!

Je vais juste partager, avec toi, mon expérience du post-partum dans une séquence réservée à la manière dont j’ai tenté de retrouver ma silhouette. Et, si le sujet t’intéresse, je t’en souhaite bonne lecture.

retrouver-sa-silhouette-postpartum

5 mois et demie après l’accouchement

Les soins

J’ai commencé à reprendre soin de mon apparence, peu après avoir accouché. J’avais un mal fou à me mouvoir, suite à la césarienne (j’aborde brièvement le sujet ici), et j’ai attendu deux à trois bonnes semaines avant de me lancer, à corps perdu, dans ces petites crèmes qu’on trouve sur le marché. Sache, si tu es enceinte et que tu n’en as pas envie, qu’il faut continuer à se tartiner de crème, tout de suite après l’accouchement car, lorsque ton utérus se remet en place, tu peux voir ta peau craquer et arborer de magnifiques vergetures.

J’avais pris 21kg, au cours de cette grossesse, et je les ai perdus très vite, ces kilos en trop. Je ne me suis pas astreinte à un quelconque régime drastique, auxquels je ne crois de toute façon pas. J’allaitais et j’avais clairement les crocs. J’ai continué à manger autant que mon corps le réclamait, à grand renfort de crème glacée. Mais revenons à nos moutons: j’ai perdu pas mal de poids en peu de temps. La césarienne et l’allaitement y sont très certainement pour beaucoup. Je n’avais pas le bidou qui pendouille mais j’avais tout même beaucoup perdu en tonicité. J’ai essayé plusieurs soins: celui de chez Omum, la gamme Mustela maternité, pour revenir à mes premiers amours, la crème modelante à l’aloe vera et huile d’onagre de chez Cattier.

Ce lait pour le corps est raffermissant et bio, son prix est accessible et il se vend en grand format de 500ml (je tiens un mois, en me tartinant matin et soir de la pointe des orteils jusqu’au bout des ongles). Je l’utilise matin et soir depuis quelques mois maintenant et il hydrate très bien et a permis à ma peau de vite retrouver sa taille et son élasticité. Je l’avais également utilisé, tous les matins, au cours de ma grossesse. Je n’ai eu aucune vergeture. J’aime à penser que j’ai un bon épiderme, mais je pense que cette crème, ainsi que l’astriae, que j’utilisais le soir, on fait beaucoup.

retrouver-sa-silhouette-cattier-soin-modelant


Attention: pendant l’allaitement, je ne me tartinais pas la zone de tétée, sur laquelle je ne mettais que des produits conçus à cet effet, en évitant le mamelon. 

De surcroit, sache qu’il ne faut pas oindre ta cicatrice de césarienne avec n’importe quelle crème. Demande, donc, conseil à ton/ta pharmacien(ne) ou ton/ta professionnel(le) de la santé. 


 

L’activité physique

Après avoir constaté l’étendue des dégâts, je me suis trouvée hyper molle et sans muscle!  Ça m’a flanqué un coup au moral, moi qui suis sportive, à la base. Suite à ma césarienne, tu penses bien que je n’ai pas été en mesure de faire d’activité physique tout de suite. En outre, j’ai dû suivre quelques séances de rééducation périnéale, ayant presque mené mon travail jusqu’au bout, et résoudre mon problème de torsion du bassin.

A 12 semaines post-partum, une fois mon plancher pelvien remis à neuf et mon bassin redressé, et avec l’accord de la kiné, je me suis remise à courir. J’ai commencé par des séances de 15 minutes deux fois par semaine, les deux premières semaines. Pour ensuite augmenter le temps de course, de manière progressive. Je suis allée jusqu’à 50 minutes. J’avais oublié à quel point ça faisait du bien! Mais il faut garder en tête que ma cicatrice tirait beaucoup au début. Elle tire même encore un peu, après 11 mois! Je te suggère donc, si tu souhaites reprendre une activité physique comme la course à pied, suite à une césarienne (ou même un accouchement par voie basse), de prendre contact avec ton gynécologue et/ou demander l’avis de ton/ta kinésithérapeute.

Vers 8 mois post-partum, j’ai commencé les programmes de Sonia Tlev. J’en ai combiné deux, pendant le confinement, et je n’ai toujours pas terminé. Les programmes de Sonia Tlev s’articulent en trois séances de  trente minutes d’exercice par semaine. Je suis le programme TBC 1, qui remet l’ensemble du corps en forme, et le programme Total body booty, qui se concentre essentiellement sur les fessiers. Je les recommande parce que je les trouve efficaces et qu’ils m’ont permis de retrouver une silhouette plus athlétique.

J’ai appris, par la suite, que Sonia Tlev a également composé des programmes ciblés pour les femmes enceintes et pour le post-partum. Au cas où…

Donc du sport 3-4 fois par semaine! Ça demande de l’organisation avec bébé, mais c’est faisable, si tu en as envie. Bien sûr, on peut faire mieux que ça et se lancer à corps perdu dans l’exercice. Mais je n’en ai pas l’énergie.

 

Mon propre regard

Six mois après avoir accouché, j’avais perdu l’intégralité des 21kg pris pendant la grossesse. J’ai, à l’heure actuelle, presque retrouvé ma silhouette d’avant grossesse. Ceci dit, ma peau n’est toujours pas aussi tonique qu’elle le fut. Je suis, pourtant, sure de pouvoir la retrouver, avec du temps.

Je ne me sens toujours pas bien dans ma peau, malgré tout cela. Je pense qu’il faudra encore du temps avant que je ne me réapproprie mon corps et je suis contente de ne pas aller en vacances cette année, car j’aurais vraiment redouté le moment de sortir en bikini. Ne me jette pas de caillou, mon p’tit. J’ai toujours été sportive et j’ai toujours pris soin de ma silhouette. C’est pourquoi, ne pas être au top de ma forme, m’attriste, bien que je sois fière de mes progrès.

Alors, j’entends déjà certaines personnes me dire que j’ai la chance d’avoir un enfant, que j’aurais dû savoir que mon corps ne serait plus pareil qu’avant, qu’il y a bien plus important dans la vie que sa silhouette et que la vanité est un vilain défaut. Ceci est tout à fait vrai.

Cependant, je pense que, dans nos sociétés, on met la pression aux femmes pour qu’elles soient au top de leur forme, peu importe le moment de leur vie. Ensuite, se préparer à voir son corps se modifier, pendant et après la grossesse, est une chose, mais vivre avec les modifications progressives et voir les dégâts causés, c’est une autre chose. Car, en effet, en devenant maman, on ne cesse pas d’être une femme et on ne cesse pas d’avoir de l’amour propre, une personnalité, ou même l’envie de plaire, de se plaire et d’être coquette.

M’épancher sur les dégâts de la grossesse sur ma silhouette est peut-être injuste ou futile aux yeux de nombreuses personnes, mais ça n’en est pas moins mon droit et la conséquence de toute cette pression médiatique et sociétale sur ma petite personne. Ceci ne m’empêchera pas de revivre une grossesse, amoureusement, avec plaisir, et en toute connaissance de cause!

J’espère que cet article t’aura été utile ou qu’il t’aura fait rire ou réagir! Si c’est le cas, n’hésite pas à partager ton ressenti ci-dessous. A tout bientôt, mon p’tit!

Xx Lily

 

14 réflexions au sujet de “Comment j’ai tenté de retrouvé ma silhouette d’avant grossesse…”

  1. Je ne crois pas qu’il soit égoïste ou futile de rechercher à se sentir bien dans sa peau. C’est même essentiel afin de pouvoir être soi-même et de s’aimer. Que ce soit les kilos accumulés (suite à une grossesse, un arrêt du tabac, des problèmes de santé…) ou la peau qui « flasquit » (avec l’âge c’est indéniable malheureusement), faisons ce qui nous semble juste pour nous sentir femme ! 💪😁
    Have a good day

    Aimé par 1 personne

  2. bonjour, comment vas tu? je ne peux que te dire bravo. j’ai eu deux grossesses avec prise de poids normal mais j’ai gardé pas mal de bide de la dernière. maintenant je m’y suis fait mais il y a eu des jours où ce n’était pas facile. profite bien de tes petits moments de bonheur avec bébé et à bientôt!

    Aimé par 3 personnes

    1. Bonjour! Je comprends. Le manque de temps, l’organisation avec bébé (et même deux enfants), ça rend la chose plus difficile. Puis, faut l’avouer, parfois, quand on a juste rien à faire l’espace d’une heure, on a envie de tout sauf de suer sang et eau à brûler ses kilos. Puis certaines joyeusetés s’installent aussi, à vie… quoi que l’on fasse! Belle journée 🙂

      Aimé par 2 personnes

  3. Contrairement à toi, je n’ai eu aucune motivation à faire du sport après mes deux grossesses. J’ai tout reperdu (28 kg pour ma fille et 13 pour mon fils) en quelques mois sans rien changer à mon mode de vie. Faut dire aussi que je fais entre 9 et 13 km de marche par jour dans le cadre de mon travail (les entrepôts sont grands et mon employeur ne veut pas investir dans des trottinettes bref…hihihi)
    Au delà du regard des autres dont je me fiche éperdument, c’est vraiment pour moi et mon mari que je fais attention mais je comprend tout à fait qu’en tant que sportive tu ais beaucoup de mal à accepter ton corps (même si je te trouve magnifique sur ta photo) malgré les énormes efforts que tu fournis.
    En tout cas bravo pour ton organisation!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. Félicitations pour ce beau résultat !! Nous avons toujours un oeil très critique sur nous même, surtout quand on ne se sent pas bien dans notre peau !
    Je suis pile poile à 3 ans après l’accouchement : j’avais pris 11kg pour la grossesse, perdu 10 quatre mois après et repris 15 avec la reprise du travail et le nouveau rythme de vie qui me voila manger mal et réduire drastiquement les séances d’entraînement… Ces 15kg pensent sur mon esprit comme s’il étaient 150 ! J’evite les miroir et la plus part du temps je m’habille en sac.
    Je sais pertinemment que vouloir est pouvoir, mais ce manque cruel de temps, m’empêche de réagir ! Je suis constamment épuisée et l’on m’a dit que le corps, pour bruler les réserves, il doit se sentir en équilibre… si le repos manque, et bien, lui veut garder tout son stock !
    En tout cas je te remercie pour nous avoir partagé ton expérience si motivante !!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s